Visite
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
o Louvre com a Bíblia
default.titre
default.titre
Subscreva à Newsletter !
www.louvrebible.org
Notícias
Pintura do Mês
O trabalho do mês
Livro do Mês
Artigo do Mês
Emplacement
Antiga Mesopotâmia
Mesopotâmia
Assíria Nínive
Arslan Tash, Barsip Til
Palácio de Dario, o Irã
Phoenicia Arábia Palmyra
Levante Síria costeira
Ugarit Byblos
Grand Sphynx Le Nil
Recreação O templo
Os sarcófagos
Múmia
Le Livro dos mortos
Os deuses
Reino Antigo e Novo
L écriture et les scribes
Sala de Campana
Sala des Bronzes
Sala das Cariátide
Arte Romana
Julio-Claudiana Período
Antiguidade tardia
Gália, África e Síria
Visita tem¡tica
Investigação por publicaões
Investigação por tema
Visite Fun
Sabia - 1
Sabia - 2
Sabia - 3
Apresentação
Saiba Mais
Commander le livre par Internet
Bon de commande ã imprimer
Contato
Bibliografia
Notas
Glossaire


Érasme

ou Quand le laboureur aussi lit la Parole de Dieu
                           
"Je ferais traduire ces paroles des Écritures dans toutes les langues. Il me tarde d'entendre le laboureur les chanter derrière sa charrue." Ainsi écrivait au début du 16ème siècle Didier Érasme, humaniste hollandais. AA273   AA274
                           
 
Érasme inv 1345
Hans HOLBEIN dit le Jeune
Augsbourg, 1497 - Londres, 1543
 
Richelieu 2ème étage
Salle 8 
Le visage d’Érasme
est un des plus expressifs.

Hans Holbein, le plus fidèle
des portraitistes, n'a pas
représenté moins de six fois
le grand praeceptor mundi,
aux différents âges de sa vie.

De même que l'on peint
le guerrier avec ses armes,
son casque et son épée,
de même chaque portrait d’Érasme
nous montre le guerrier
à l'arme nouvelle,
l'homme au livre. AA275
                           
C'est le visage d'un homme dont la vie n'est pas dans le corps mais dans la pensée, dont la force n'est pas répartie dans l'organisme tout entier, mais se trouve concentrée uniquement derrière ses tempes. Érasme ne vit vraiment que dans son travail cérébral. Voici la description qu'en fait Stefan Zweig. " Ce tableau d'Holbein nous montre Érasme au moment le plus solennel, à l'instant où il crée. Érasme est à sa table, l'émotion vous empoigne : il est seul. Un profond silence règne dans la pièce; personne, rien ne bouge dans cette étroite cellule.

Érasme au Louvre

C'est l'attitude mystérieuse d'un être
dont l'activité vitale est purement intérieure. Son regard ne quitte pas
les mots que sa main effilée,
presque féminine, trace sur la blancheur
du papier, obéissant à un ordre
qui vient d'en haut. Sa bouche
est fermée, son front brille d'un froid
et léger éclat. Une petite contraction
musculaire entre les sourcils trahit
l'effort cérébral. Presque immatérielle,
cette légère crispation nous permet
de deviner les luttes douloureuses
qu’Érasme doit engager pour trouver
l'expression, le mot juste. On resterait
des heures à contempler ce portrait
et à écouter son silence vibrant,
car dans ce symbole d’Érasme au travail,
Holbein a immortalisé la sainte gravité
du travailleur intellectuel, l'invisible
patience du véritable artiste."
 
                           
Érasme naît en 1466 à Rotterdam et il meurt en 1536. Toute sa vie il sera tributaire de sa santé précaire. Fils illégitime d'un prêtre hollandais, il passe une enfance très malheureuse. L'année 1492 marque le départ de sa Hollande natale: son appétit pour le voyage représentera dès lors l'incarnation concrète de son idéal humaniste.
                           
  En Angleterre il se lie d'amitié avec
sir Thomas More, chancelier d'Angleterre.

Un jour qu'il lui rendit visite et avant qu'il
se présentât, More fut tellement charmé
par sa conversation qu'il le coupa en disant :
" Vous, vous êtes soit Érasme, soit le Diable."

Cette rencontre avec More ( dont le nom en grec,
môros veut dire fou) lui inspire une satire
qu'il intitule Éloge de la folie. La folie personnifiée
s'ingère dans tous les domaines de la vie;
Il dénonce avec force les abus du clergé.

Sir Henry Wyatt dit autrefois Milord Cromwell puis
Thomas More (Mort en 1537) inv 1347
 
Hans HOLBEIN Richelieu 2ème étage Salle 8
                           
Érasme demeure le premier penseur à se définir comme Européen, tenant courageusement auprès de ses protecteurs des positions à contre-courant : pacifiste durant les pires heures des guerres de religion, il se fit l'apôtre de la tolérance et de l'unité des chrétiens au temps de la division de l'Europe entre catholiques et protestants.
                           
  Homme d'une rare érudition, Érasme était doté
d'une faculté d'expression hors du commun.
Pour mieux comprendre le message de la Bible,
il se lance à corps perdu dans l'étude du grec. 
Son intérêt pour la critique textuelle, qui consiste
à rechercher la leçon originale en comparant
les versions et les manuscrits anciens, le conduit
à travailler à la correction du texte grec des
Ecritures. Johannes Froben, imprimeur de Bâle,
le presse d'achever rapidement son ouvrage.
Il entreprend donc la tâche surhumaine de
traduire une nouvelle fois la Bible en latin
et d'accompagner de commentaires détaillés
chaque variante ou interprétation du texte.

L'édition d’Érasme sort en 1516.

Érasme et la traduction de la Bible

Achevé dans la hâte, ce texte ne pouvait manquer de receler de nombreuse fautes, qu’Érasme s'efforcera de corriger le plus possible dans les éditions ultérieures. Les éditions améliorées du Nouveau Testament en grec d’Érasme ont fourni une base pour réaliser de meilleures traductions dans les langues européennes. Martin Luther, William Tyndale, Antonio Brucioli et Francisco de Enzinas s’en sont servis pour traduire les Écritures grecques respectivement en allemand, en anglais, en italien et en espagnol. Tels étaient l'espoir et le désir d'Erasme. C'est d'ailleurs dans la préface de son texte grec qu'il écrivit les paroles citées en introduction. AA278   AA292

C'est la première fois qu'on édite le Nouveau Testament en grec original. Ce texte d’Érasme marqua la naissance de la critique textuelle, œuvre indispensable qui a ouvert la voie aux traductions plus exactes dont nous disposons aujourd'hui.  AA276
                           
 
L'édition d’Érasme sort en 1516
C'est la première fois qu'on édite
le NT en grec original.

 
    Ce texte d’Érasme
marqua la naissance
de la critique textuelle
 
                           
Le Nouveau Testament est une œuvre en trois parties : le texte grec, sa traduction latine et des notes (Annotationes). La traduction latine inspira une admiration unanime et une opposition qui provenait des tenants de la Vulgate. Certaines notes jetaient le doute sur le fondement biblique de traditions et constituaient une critique ouverte du clergé. Érasme se disait ainsi surpris que les paroles de Jésus rapportées en Matthieu (16:18) " Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Église " (Bible de Jérusalem, 2007), soient appliquées exclusivement au pape, et il rejetait catégoriquement la thèse de la prééminence de Pierre. AA293
                           
       "Je ferais traduire
ces paroles des Écritures
dans toutes les langues.

Il me tarde d'entendre
le laboureur les chanter
derrière sa charrue."
 
  La Charrette RF 258 Le Nain                
                           
Érasme s'intéressait à la bonne intelligence de la Parole de Dieu. Il considérait les Écritures comme un tout harmonieux. Sa méthode d'étude et les règles qui devaient présider à l'interprétation biblique sont d'ailleurs remarquables. Ne jamais isoler une citation de son contexte. L'interprétation du texte doit venir de la Bible elle-même. Elle ne peut-être imposée par une autorité extérieure.
                           
     
Érasme s'intéressait à la bonne intelligence
de la Parole de Dieu. Il considérait les Écritures
comme un tout harmonieux.
 
     

Érasme, Luther et la Réforme

En 1518, Érasme écrivit les Colloques, traité dans lequel il s’en prenait de nouveau à la corruption de l’Église. L’année précédente, Martin Luther avait courageusement affiché ses quatre-vingt-quinze thèses sur la porte de l’église de Wittenberg pour protester contre l’affaire des indulgences. On aurait pu croire qu’ Érasme et Luther allaient s’unir pour apporter les réformes nécessaires. Mais ils nourrissaient des idées radicalement différentes quant à la manière de les réaliser. Il ne fallut pas longtemps pour que Luther commençât à condamner Érasme parce que celui-ci était modéré et désirait opérer pacifiquement, de l’intérieur de l’Église. Érasme pensait et écrivait, tandis que Luther agissait.
 
 

Luther ouvrit la porte à la Réforme
après qu’Érasme en eut
crocheté la serrure
 
   
Érasme pensait et écrivait,

tandis que Luther agissait
 
 
Alors que la Réforme prenait de l’ampleur en Europe, les circonstances amenèrent nombre de ses meneurs à se séparer de l’Église catholique. Mais Érasme pour sa part se retira de la mêlée. Il refusa le chapeau de cardinal et essaya de s'en tenir à une voie intermédiaire. Sensible à la critique, mais aussi avide d’éloges, Érasme fut souvent trop prudent, car il craignait les conséquences que pourrait entraîner tout schisme avec Rome.
                           
 
Les massacres du Triumvirat
R.F. 1939-28
Antoine CARON
Richelieu 2ème étage Salle 9
 
Le tableau fait allusion au massacre
des protestants pendant les guerres de religion : le 6 avril 1561, le connétable
de Montmorency, Jacques d'Albon
de Saint-André et le duc de Guise formèrent un Triumvirat contre
les protestants.
                           
Érasme fut réformateur jusqu'à ce que la Réforme devienne une réalité effrayante. Railleur devant les remparts de la papauté jusqu’à ce qu’ils commencent à s’effondrer, propagateur des Écritures jusqu’à ce que les hommes s’adonnent à leur étude et à leur application; contempteur des formes de culte tout extérieures, jusqu’à ce qu’elles soient appréciées à leur juste valeur; bref, un homme instruit, ingénieux, bienveillant, aimable, craintif et indécis, qui cédait aux autres la gloire de délivrer l’esprit humain d’un esclavage millénaire tout en en assumant la responsabilité.

Son chemin s’éloignait de plus en plus de celui de Luther, si bien que les deux hommes finirent par se diriger dans des directions diamétralement opposées et par se vouer une hostilité réciproque.  AA277  AA294
                           
     
De toutes ces luttes, auxquelles Érasme a participé,
sont sorties des traductions exactes
et plus sûres de la Bible.
 
     
                           
Les réformateurs n'ont pu se mettre d’accord ni sur la doctrine ni sur la pratique. Et les changements du XVIe siècle n'ont pas extirpé certaines des traditions fondamentales qui voilaient la vérité de la Parole de Dieu depuis des siècles. En revanche, la diffusion de la Bible auprès du peuple n’a cessé de progresser jusqu’à ce jour. De toutes ces luttes, auxquelles Érasme a participé, sont sorties des traductions exactes et plus sûres de la Bible.
                           
                           
                           

 





Acesso à visita ràpida

Acesso à visita guiada

Antiguidades orientais    Departamento antiguidades orientais
Antiguidades egípcias    Departamento antiguidades egípcias
Antiguidades romana    Departamento antiguidades romana