Visite
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
o Louvre com a Bíblia
default.titre
default.titre
Subscreva à Newsletter !
www.louvrebible.org
Notícias
Pintura do Mês
O trabalho do mês
Livro do Mês
Artigo do Mês
Emplacement
Antiga Mesopotâmia
Mesopotâmia
Assíria Nínive
Arslan Tash, Barsip Til
Palácio de Dario, o Irã
Phoenicia Arábia Palmyra
Levante Síria costeira
Ugarit Byblos
Grand Sphynx Le Nil
Recreação O templo
Os sarcófagos
Múmia
Le Livro dos mortos
Os deuses
Reino Antigo e Novo
L écriture et les scribes
Sala de Campana
Sala des Bronzes
Sala das Cariátide
Arte Romana
Julio-Claudiana Período
Antiguidade tardia
Gália, África e Síria
Visita tem¡tica
Investigação por publicaões
Investigação por tema
Visite Fun
Sabia - 1
Sabia - 2
Sabia - 3
Apresentação
Saiba Mais
Commander le livre par Internet
Bon de commande ã imprimer
Contato
Bibliografia
Notas
Glossaire



Tradução de Google
 
Le Tétragramme sur des monuments parisiens 
 
 
Le nom de Dieu apparaît près de 7000 fois dans le texte de la Bible sous la forme de quatre lettres, ou Tétragramme. Cette graphie en hébreu est transcrite en français par YHWH ou JHVH. Ce nom personnel de Dieu se retrouve près de 20 fois sur des monuments parisiens.
 
  
1 2
   
7 5
   
6 14
  
    
Depuis la fin de la rénovation de la tour nord de
l’église saint Sulpice,
 
le Tétragramme est maintenant visible,
dans la partie haute, sur les quatre faces.
 

Il présente des points voyelles et des tirés ;

ce qui est une indication théorique pour une prononciation plus exacte.

 
 
Eglise saint Germain-des-près
 
75006 Paris
 
 
Le 5 mai 1821 Napoléon Ier s’éteint dans l’île de Sainte-Hélène où il était exilé depuis 1815. Des funérailles nationales accompagnent le retour des cendres de l’Empereur Napoléon Ier, transférées aux Invalides le 15 décembre 1840. Le tombeau actuel est commandé en 1842 par le roi Louis-Philippe à l’architecte Visconti (1791-1853. Le corps de l’Empereur Napoléon Ier, y est déposé le 2 avril 1861.
 
 
Eglise du Dôme (tombeau de Napoléon 1er)
 
Hôtel national des Invalides
75007 Paris

 

En regardant vers le haut,

on retrouve le Tétragramme à trois endroits.

     
     
 
L’église Saint-Pierre-du-Gros-Caillou
est située au 92, rue Saint-Dominique
dans le 7e arrondissement de Paris.
Lorsque le Gros-Caillou fut devenu un bourg
assez considérable, on sentit la nécessité
d’y bâtir une succursale de Saint-Sulpice,
qui était la paroisse de ce bourg.
On s’occupa de ce projet dès 1652.
Elle fut démolie à la révolution.
En 1822, on éleva sur le même emplacement
  une nouvelle église catholique
qui est d’une belle simplicité.
Le Tétragramme se trouve derrière l’autel
sur la gauche. Notez les points voyelles.
     
L’église Saint-Augustin est une église du 8e arrondissement de Paris construite entre 1860 et 18713. Construite par Victor Baltard (architecte des Halles de Paris), cette église trouve son originalité dans sa structure plus que dans son style éclectique inspiré des arts roman et byzantin.
     
En effet, elle est le premier édifice
d’une telle ampleur à ossature métallique.

Elle mesure près de 100 mètres de long
et la hauteur de sa coupole s’élève à
plus de 60 mètres
.
On trouve

le Tétragramme

à l’entrée sur la droite.
     
     
L’église Notre-Dame-de-Lorette est située dans le 9e arrondissement de Paris. La construction de l’église débute en 1823 sous le règne de Louis XVIII et s’achève en 1836 sous Louis-Philippe.
 

Le début du XIXe siècle est caractérisé
par un néoclassicisme qui transparaît
dans l’église Notre-Dame-de-Lorette.

Retour à un classicisme antique, certes,
mais également retour aux primitifs chrétiens.

Les décorations murales sont ainsi
peintes directement sur les murs. Le plan
est un plan basilical classique sans transept visible de l’extérieur.

Classée monument historique en 1984
l’église Notre-Dame-de-Lorette est l’église
la plus colorée de Paris.

Jugée, à l’époque, trop moderne,
trop rutilante avec l’éclairage au gaz,
ses murs sont entièrement
recouverts de décors.
 
     
Quatre chapelles correspondant aux quatre sacrements importants de la vie du chrétien encadrent la nef. On trouve le Tétragramme à 5 reprises dans ces chapelles latérales.
     
 
L’église Notre-Dame-de-l’Assomption, située dans le 1er arrondissement de Paris, est aujourd’hui la principale église polonaise de Paris. La façade comprend un péristyle à six colonnes corinthiennes surmonté d’un fronton triangulaire. Avec son plan centré, l’église est une rotonde de 24 m de diamètre, avec de simples pilastres dans sa partie inférieure. Elle est surmontée d’une coupole, percée de huit baies avec, en alternance, des niches à statue.
     
     
     
Eglise Saint-Roch
 
 
296, rue Saint-Honoré
 
 
75001 Paris
 
     
     
Construite à l’emplacement
 
d’une petite chapelle du XVI dédiée
à sainte Suzanne,
 
l’église Saint-Roch est l’une des plus vastes
de Paris. Longue de 126 mètres,
 
elle est fidèle au schéma médiéval.
 
 
 
On trouve le tétragramme en deux endroits.
     
Façade de Notre dame des victoires
 
Place des Petits-Pères 75002 Paris
 
  En 1629, Louis XIII fonde
Notre-Dame des Victoires.
Le roi répond à l’appel des Augustins déchaussés,
dits " petits pères ", qui lui demandent
l’argent nécessaire à la construction
d’un nouveau couvent,
sur les trois hectares qu’ils ont acquis
entre la Porte de Montmartre et la Porte
de Saint-Honoré,tout près d’un terrain
consacré au jeu de paume, le Mail.
   
Façade de l’église
92 rue Saint-Denis

75001 Paris

     
Eglise Saint-Louis
 
19 bis rue Saint-Louis
75004 Paris
  
Né en 1214, Saint Louis est le quatrième fils
de Louis VIII (1187-1226), roi de France,
et de Blanche de Castille (1188-1252).
Sacré à Reims le 29 novembre 1226,
il épouse Marguerite de Provence,
union politique pour faire entrer la Provence
sous l’autorité de la couronne de France.
 
 
 
 
L’église Saint-Merri (ou Saint-Merry)
est une église catholique située à proximité
de la tour Saint-Jacques et du centre
Georges-Pompidou au croisement de
la rue Saint-Martin et de la rue de la Verrerie
dans le 4e arrondissement de Paris.

Le nom de Saint-Merri viendrait de l’abbé
Saint-Médéric, mort en l’an 700, canonisé
puis rebaptisé saint Merri par contraction.
Les restes de ce saint reposent toujours
dans la crypte de l’église.
 
L’église Saint-Médard, édifiée du XVè au XVIIIè siècles,  est située rue Mouffetard à Paris, sur la rive gauche de la Seine, au sud-est de la montagne Sainte-Geneviève. Depuis la séparation de l’Église et de l’État, elle est la propriété de la Ville de Paris et est affectée (droit d’usage exclusif et gratuit) au culte catholique.
 
Paroisse Saint Médard
 
141, rue Mouffetard

75005 Paris

   
L’abbaye royale du Val de Grâce a été bâtie de 1624 à 1669. En 1621, Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, favorise l’installation à Paris de la communauté des bénédictines du couvent du Val de Grâce de la Crêche à Bièvres; elle s’établit en l’hôtel médiéval du Petit Bourbon, au faubourg St Jacques. En 1624, la reine pose la première pierre de ce qui, sans doute, forme aujourd’hui le plus bel ensemble conventuel français du XVIIème siècle.
   
 
Eglise royale Notre-Dame
du Val-de-Grâce

  1, place Alphonse Laveran, Paris Ve

                                        détail du plafond     >
 
 

Cloître de l’hôpital Cochin 75014 Paris      détail du vitrail intérieur
 
 
 
Sous les arcades on trouve deux statues.
 
L’une d’elle représente un grand prêtre israélite.
 

Sur son front, ‘une plaque brillante en or pur’ sur laquelle sont gravées ces paroles :

« La sainteté appartient à YHWH »

- Exode 28 :36

   
   
 Paris septembre 2010
   
   
   

 





Acesso à visita ràpida

Acesso à visita guiada

Antiguidades orientais    Departamento antiguidades orientais
Antiguidades egípcias    Departamento antiguidades egípcias
Antiguidades romana    Departamento antiguidades romana